La législation sur le détecteur de fumée

Un détecteur de fumée est un engin électronique indispensable pour surveiller constamment tous les composants de l’air ambiant. Il a pour objectif de détecter des particules de fumée et en émettant un signal sonore en cas de présence de fumée dans une maison, et ce, pour prévenir un incendie. Les lignes qui suivent parleront des règles légales d’installation de détecteur de fumée dans un logement.

La date imposée pour installer des détecteurs de fumée

En France, la date limite de l’installation des détecteurs de fumée était le 1er janvier 2016. En effet, le propriétaire d’un logement aura donc déjà placé des équipements. Les propriétaires n’ayant pas encore posé ces engins dans leur propriété sont pénalisés.

Les logements touchés

Les détecteurs de fumée doivent être placés dans des logements d’habitation. Ce sont toujours les propriétaires qui sont chargés d’installer ces équipements. En effet, si le local est déjà occupé, il est possible que le propriétaire achète le détecteur de fumée et qu’il le fasse installer par un professionnel, dont il rembourse son locataire qui a acheté l’équipement, et ce, incluant les frais d’installation de celui-ci. Toutefois, l’entretien d’un détecteur de fumée est à la charge du locataire, tel le remplacement de pile ou autre. Chaque niveau d’un logement doit être équipé d’un détecteur de fumée.

 Les normes de conformité d’un détecteur de fumée

La loi exige également que le détecteur de fumée à installer doive suivre les normes de conformité. En effet, il faut qu’un détecteur puisse émettre un signal sonore une fois que les premières fumées montent dans une maison. Il est aussi important que ce signal soit aussi fort que possible afin de pouvoir réveiller une personne endormie.

Si le détecteur de fumée se charge via une source électrique, il doit munir d’une alimentation de secours en cas de panne de courant et que le détecteur reste en état de marche constante.

La mention CE ainsi que la norme NF EN 14604 doivent être inscrit sur l’emballage du détecteur ou sur l’équipement lui-même.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *